• Le 05 février 2020

En mai 2018, s'est tenu à Brest, un Colloque international « Raison et sentiments dans les médiations : l'agir et le dire ». Hélène Cassereau-Stoyanov et Hélène Ballé-de Canteloube, toutes deux enseignantes à l’Inspé Académie de Nantes site d’Angers, ont pu y contribuer en apportant un éclairage scientifique autour de la médiation.

GLAT Colloque internationalPrésentation de l'article

Cet article rend compte des résultats d’un début d’expérimentation qui interroge plusieurs facettes du concept et du terme de « médiation ». Nous cherchons à comprendre et construire la médiation (Chappaz 1996) en formation à la didactique du français des enseignants du premier degré. Si l’enseignant aide l’élève à passer des représentations premières aux connaissances stables, du singulier à l’universel, comment s’opère sa propre médiation au savoir, nécessaire à la conception des situations d’enseignement-apprentissage pour sa classe ? Nous cherchons à appréhender ce qui oriente les décisions des enseignants débutants, afin de choisir en formation professionnelle des modalités de médiation qui accompagnent leur libre décision. Pour cela, il nous faut discerner la façon dont l’enseignant débutant se pense comme intermédiaire entre le savoir et l’élève ; c’est à-dire entendre comment, dans l’espace de potentialisation et d’actualisation de la connaissance (Aden 2008), se concilient, pour chaque stagiaire, les éléments de savoirs, les éléments techniques, et les éléments émotionnels au cœur de la décision individuelle.

Consulter la totalité de l'article

"Au cœur de l’acte pédagogique, le thymos ? Aphorisation et professionnalisation des enseignants".

Autrices

  • Hélène Cassereau-Stoyanov Université de Nantes, Inspé de l’Académie de Nantes site d'Angers (3L.AM EA 4335, CREN EA 2661) - Spécialité : Littérature Générale et Comparée. Qualifiée aux fonctions de Maitre de Conférences en Littérature Comparée (10e section C.N.U.)
  • Hélène Ballé-de Canteloube Université de Nantes, Inspé de l’Académie de Nantes site d'Angers

Les objectifs du colloque

L’objectif  de  ce  GLAT 2018 (Groupe de linguistique appliquée des télécommunications) a  ainsi  été  d’interroger,  dans  une  approche  interdisciplinaire, interculturelle et plurilingue, les notions telles l’émotion, la raison, la négociation, l’intermédiaire, la corporéité, l’empathie dans des espaces institutionnels divers (écoles, hôpitaux, tribunaux, lieux d’accueil  des  migrants),  dans  des  espaces  de  formation  et  d’apprentissage, notamment  dans l’enseignement supérieur, en tenant compte de la mouvance sociétale où le web, le technologique, nous enveloppe et modifie nos modalités médiationnelles